L’essentiel de l’information sur le changement climatique

Actuellement, les scientifiques observent une hausse significative de la température moyenne à la surface de la Terre.

Ils s’accordent sur le fait que ce phénomène résulte des plus hautes concentrations atmosphériques en gaz à effet de serre.

L’Océan régule l’équilibre climatique global de la Terre : il absorbe la chaleur et la redistribue dans le monde par le biais des courants marins et de leurs interactions avec l’atmosphère.

Il absorbe également d’autres gaz, dont de grandes quantités de CO2, ce qui entraîne une modification chimique de l’eau par acidification.
Alors qu’il est essentiel à la régulation du climat, l’Océan est aujourd’hui profondément affecté par les changements de celui-ci.
Le flux des principaux courants marins, une des forces motrices de l’Océan, pourrait changer.

Les causes

Les causes

L’énergie radiative émise par le soleil est interceptée par la surface de la Terre. Une partie de ces radiations est réfléchie vers l’espace. Quant à l’énergie solaire absorbée, elle est redistribuée par les courants atmosphériques et océaniques. Elle réchauffe la surface de la Terre qui, en retour, émet des radiations thermiques. Les « gaz à effet de serre » qui sont naturellement présents dans l’atmosphère terrestre – vapeur d’eau (H2O), dioxyde de carbone (CO2), ozone (O3), méthane (CH4) et oxyde d’azote (N2O) – absorbent cette énergie thermique émise. Connu sous le nom d’ « effet de serre », il s’agit d’un phénomène naturel qui permet de maintenir un climat propice à la vie sur Terre. Il est cependant en pleine expansion aujourd’hui à cause des activités humaines qui modifient la composition de l’atmosphère.

La concentration de CO2 a augmenté de plus de 35% depuis la période pré-industrielle. Les premières causes à facteurs humains de rejet de CO2 sont la combustion de carburants fossiles (principalement le pétrole, le charbon et le gaz) et la déforestation. La concentration atmosphérique du méthane a aussi augmenté depuis le milieu du 18 ème siècle , en grande partie due aux élevages intensifs, la décomposition des décharges, et la production et l’utilisation des carburants fossiles. Depuis cette même période, la concentration d’oxyde d’azote a augmenté de 16%. Les causes sont en majeure partie à facteur humain, comme l’utilisation de fertilisants au nitrogène, l’activité industrielle, et l’élevage intensif.

Les conséquences

Les conséquences

Les conséquences possibles pour l’humanité sont : la modification des ressources en eau, le déplacement de populations fuyant l’inondation de leurs villes et villages, la perte de terres et de ressources naturelles côtières, un impact sur les secteurs de l’agriculture et de la pêche (sécurité alimentaire) et sur la santé humaine (propagation de maladies), la détérioration ou la destruction des infrastructures érigées en zone côtière (villes,industries, installations portuaires, aménagements touristiques…), l’augmentation de la pollution résultant des inondations et de la destruction des infrastructures.
Les conséquences sociales, économiques et environnementales seront considérables.

Gestion et solutions

Gestion et solutions

Relever le défi imposé par le réchauffement global nécessitera des efforts soutenus pendant des décennies.
Les gouvernements doivent établir des règles et les modifier à mesure que nous en apprenons plus de la science et que se manifesteront les effets des solutions technologiques.
Le secteur industriel doit innover, produire et fonctionner dans un contexte où chaque décision sera dictée par les changements climatiques.
Le public doit également se convertir à des modes de consommation et de vie plus respectueux du climat.
Les études montrent que limiter les changements climatiques nécessitera :

  • La conversion radicale d’un système économique basé sur l’usage traditionnel des carburants fossiles à un système basé sur la production, la génération et l’usage d’une énergie plus efficace
  • Un usage croissant d’énergie pauvre en carbone
  • La collecte et la mise en réserve des combustibles fossiles
  • Mais aussi l’adaptation aux changements déjà en place.

Sources et liens utiles

sur le changement climatique

Des faits et des chiffres

sur le changement climatique

Comment agir

contre le changement climatique?