Le  Réseau Océan Mondial s’engage dans la Blue Society

Il y a 200 ans, nous avons créé une nouvelle société basée sur le progrès industriel. Mais malgré les avancées extraordinaires qui ont été accomplies, le système économique dans lequel nous vivons aujourd’hui est à bout de souffle, notamment car nous n’avions pas anticipé le fait que notre planète a une taille et des ressources limitées, mais nous ne le pouvions pas à l’époque.
Ceci nous a menés à la crise environnementale, économique et sociale actuelle.
Nous avons à présent établi les constats nécessaires sur l’état du monde et de notre planète.

Il est temps désormais de réagir et de transformer cette crise en une opportunité pour réinventer un nouvel avenir.
Et nous, spécialistes de l’Océan, nous croyons fermement qu’une grande partie de la solution viendra de la mer.

Pourquoi ?

L’Océan couvre près des trois-quarts de la surface du globe. Bordé par environ 550 000 km de côtes, c’est le berceau de la vie et il est à la base de tout l’équilibre naturel de la Planète.
Il abrite des millions d’espèces, du micro-organisme à la baleine, offre des ressources vivantes et minérales indispensables aux hommes, régule le climat, intervient dans le cycle de l’eau, produit la moitié de l’oxygène de l’air que nous respirons, et recycle les éléments nutritifs …

L’Océan est l’ultime espace à explorer, à découvrir, incroyablement riche de potentialités et les possibilités qu’il offre à l’humanité sont inimaginables.

La Blue Society, une façon positive d’imaginer l’avenir

Imaginez des énergies renouvelables provenant des vagues ou des courants marins ou encore un navire hybride utilisant les mouvements de la houle pour se propulser ; songez à des réacteurs à micro algues pour capter le CO2, déjà présent dans l’atmosphère.
Représentez-vous un réseau mondial coordonné d’aires marines protégées qui permettent de repeupler l’Océan pour nous nourrir, mais aussi de développer des activités touristiques à la fois rentables et durables; ou encore des récifs coralliens servant de digues naturelles pour protéger les côtes ou de vastes marais côtiers pour épurer et recycler l’eau.
Imaginez aussi un modèle d’aquaculture enfin indépendant des ressources naturelles, permettant aux consommateurs de bénéficier durablement de nourriture abondante.
Songez à ces substances nouvelles qui pourront être extraites des organismes marins pour soigner les maladies dans le futur.
Imaginez que tous ces bienfaits, à l’origine d’économies prospères et de millions d’emplois basés sur le développement durable, soient répartis équitablement sur notre planète.

Alors, vous aurez imaginé la Blue Society.

La Blue Society, c’est penser que les océans ont un immense potentiel et qu’ils nous offrent des opportunités pour vivre mieux. 

La Blue Society, c’est exploiter l’Océan en bénéficiant des intérêts sans entamer le capital. C’est également croire à l’imagination des hommes, au partage d’expérience et au développement. C’est croire à nouveau à l’innovation, à la créativité, au progrès et à la prospérité pour tous.
Enfin, c’est croire à l’équité, au rôle décisif des citoyens, et à un mode de pensée commun que l’on pourrait baptiser l’Océanité.

Pour réaliser cela, nous devons mettre en place une gouvernance efficace avec la participation de tous les partenaires.

Ne gâchons pas cette opportunité de réinventer un monde nouveau. Il nous faut croire encore au progrès et à la prospérité pour tous. Et si quelqu’un vous dit que c’est irréaliste, alors répondez-lui que ce sont ceux qui veulent continuer à suivre le modèle actuel qui sont irréalistes.

La Blue Society en images

Soutenez la Blue Society, signez la charte !

Le projet Sea For Society

© Sea For Society